Pesselières, notre joli hameau

6 août 2016 les Pesselièrades

30 juillet 2016

Dernière ligne droite avant les Pesselièrades !

23 juillet 2016

Encore un samedi ou deux pour terminer ce puits.

16 juillet 2016

Et maintenant le puits ... cela avance plutôt pas mal. 

 

9 juillet 2016

Désherbage des bacs.

Première couche de peinture sur l'abri de car, bleu nuage s'il vous plaît !

Et maintenant le puits ...

11 juin

Encore ce samedi, le soleil n'était pas au rendez-vous.

Mais ce n'est pas grave.

On s'est occupé essentiellement du tilleul. On a pu retirer le grillage "blanc" qui entourait la place.

Ce grillage a été mis dans les années 50 pour empêcher que les animaux aillent piétiner l'endroit.

Un petit tour à l'arrêt de car pour désherber les alentours.

14 mai

Et voilà on s'est retrouvé à nouveau, le soleil n'était pas au rendez-vous.

Les bacs sur la place ont été fleuri ainsi que le côté de la menuiserie Choux;

J'en profite pour remercier Patricia pour ses dalhias.

20160514 104449 resized 3

Afficher l'image d'origine

Maintenant prêts à affronter le tilleul de Sully.

Histoire

Le XVIe et ses interminables guerres de religion. Les propriétaires fonciers, seigneurs ou roturiers jouent un rôle essentiel dans la remise rapide en culture des terroirs.

Sully, surintendant des finances sous Henri IV, avait ordonné qu'on plantât un arbre dans tous les villages de France... C'est au cours de cette période de reconstruction de la France que notre tilleul a dû être planté.

C'est le temps où Sully, le conseiller le plus proche, le plus compétent et le plus puissant du roi écrit : "Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France".

Premières subventions agricoles: tilleuls ou ormes, furent plantés vers 1600 sur tout le territoire français contre rétributions pour faire appliquer les recommandations du Roi Henry IV qui voyait les forêts trop exploitées par les paysans. Dans l'imagerie populaire, Sully est "le grand voyer de France" qui fait améliorer les chemins du Royaume.

L'arbre du village est un repère communautaire qui a plusieurs emplois:

  • Arbre de haute et de basse justice avec emploi de potence le cas échéant
  • Lecture de la justice, des collectes d'impôts
  • Centre de rassemblement pour écouter les édits royaux ou les décisions des seigneurs locaux
  • Fonction festive et communautaire : lieu de rendez-vous, épousailles...
  • Fêtes religieuses, les "rogations", bénédictions collectives.
  • Sous la Révolution, les tilleuls des villageois deviennent "Arbres de la Liberté", les citoyens siégeaient sous son ombre pour délibérer sur la vie de la communauté villageoise. Pour célébrer les fêtes du calendrier républicain en 1792.

L'arbre est un bien communautaire qu'il n'est pas question d'aliéner. Il est né sous le règne d'Henri IV, il a survécu à la folie des hommes et aux calamités de la nature.

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

La prochaine date sera communiquée ultérieurement dans l'agenda.

30 avril

Nous avons commencé ce samedi 30 avril 2016 les premiers travaux sur la place avant la pluie. Nous avons eu le temps de désherber les bacs, mettre une couche sur la table, la poubelle et les bancs et passer le tracteur-tondeuse. Bien plus accueillant. 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.